Vincent

Articles de cet auteur

Actualité musicale du 21 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Jason Derulo et Adam Levine en duo pour le titre «Lifestyle»

L’année 2020 a été marquée par le retour en force de Jason Derulo sous le feu des projecteurs. En quelques mois, l’artiste est devenu le roi de TikTok avec des chansons devenues incontournables sur la plateforme mais aussi sur les ondes: «Savage Love», «Take You Dancing» ou encore  «Love Not War (The Tampa Beat)».

Et en 2021, Jason Derulo ne compte pas s’arrêter là. Toujours sur la plateforme de vidéos, l’artiste a teasé la sortie d’un nouveau morceau en collaboration avec… Adam Levine, le leader du groupe Maroon 5.

Les deux chanteurs ont ainsi dévoilé quelques images des enregistrements du titre baptisé «Lifestyle». On aperçoit Jason Derulo assis devant un mur de briques et Adam Levine devant son assiette, caché derrière sa capuche.

Claudio Capéo de retour en studio: que prépare-t-il?

Fin 2020, Claudio Capéo a révélé son tout nouveau projet, si cher à son coeur. Il s’agit d’un opus inédit, baptisé «Penso a te», et dont les chansons sont interprétées en italien: «Inspiré de mes origines italiennes, c’est avec beaucoup d’émotion que je le partage avec vous aujourd’hui, écrivait-il alors sur ses réseaux sociaux. Cela fait plusieurs mois qu’on travaille dessus, on est même allés jusqu’en Italie pour l’enregistrer!»

Et depuis la sortie de cet album, l’artiste continue d’offrir de jolis cadeaux à sa communauté de fans: des clips inédits, un film retraçant l’élaboration de cet opus sur YouTube ou encore des clichés de lui en studio.

Les Enfoirés: Vianney sera présent pour la première fois

Une grande première! L’année 2021 est basée sous le signe du renouveau pour Vianney. D’ici quelques semaines, l’artiste français fera ses premiers pas en tant que coach dans The Voice. Très excité à l’idée de dénicher de nouveaux talents, il sera aux côtés d’Amel Bent, de Florent Pagny ou encore de Marc Lavoine.

Des compagnons de route qu’il retrouvera également sur la scène des Enfoirés! Eh oui, pour la première fois de sa carrière, Vianney intègre le collectif d’artistes. Après de longues années d’hésitation, le chanteur franchit le pas. Il s’est donc déplacé jusqu’à Lyon pour le tournage de cette émission.

Actualité Science et Technologie du 21 janvier 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Virgin Orbit lance avec succès une fusée depuis un avion en vol

Larguer une fusée depuis un avion porteur en vol, voilà le pari réussi de Richard Branson, patron de Virgin Orbit. Dimanche, logé sous l’aile du boeing 747, le LauncherOne a donc bien été propulsé et s’est ensuite placé en orbite comme prévu. Ce système de lancement aéroporté permettrait de placer à moindre coût des petits satellites.

La société Virgin Orbit de Richard Branson a envoyé avec succès pour la première fois dimanche une fusée dans l’espace à partir de l’aile d’un Boeing 747, ouvrant la voie à un nouveau moyen de placer en orbite des petits satellites. C’était la seconde tentative de Virgin Orbit, après un test manqué en mai.

« LauncherOne a atteint l’orbite ! Tout ceux de l’équipe qui ne sont pas au contrôle de mission en ce moment sont devenus cinglés », a tweeté la société à 20 h 49 GMT. L’avion a décollé du port aérien et spatial du Mojave, dans le désert situé au nord de Los Angeles (Californie, États-Unis) et tiré sa fusée au-dessus du Pacifique.

Fondée par le milliardaire britannique Richard Branson en 2012, Virgin Orbit veut offrir un service de lancements spatiaux rapide et adaptable pour de petits satellites pesant entre 300 et 500 kg, un marché en pleine croissance. La fusée Virgin Orbit de 21 mètres, baptisée LauncherOne, ne décolle pas verticalement, mais est fixée sous l’aile d’un Boeing 747 modifié appelé « Cosmic Girl ». Une fois l’altitude adéquate atteinte, l’avion lâche la fusée, qui démarre son propre moteur pour se pousser dans l’espace et placer sa cargaison en orbite.

Lancer une fusée depuis un avion est plus simple qu’un décollage vertical car, théoriquement, une simple piste d’aviation suffit au lieu d’une coûteuse rampe de lancement spatiale. Richard Branson a créé une autre société spatiale, Virgin Galactic, qui ambitionne d’envoyer des touristes dans l’espace pour expérimenter l’apesanteur à quelque 80 km de la surface de la Terre.

Actualité musicale du 20 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Top Albums : ZKR numéro un des ventes devant Vianney, Gautier Capuçon s’envole

Comme la France métropolitaine, le Top Albums subit un coup de froid cette semaine. L’effervescence des fêtes de fin d’année passée, le classement des meilleures ventes de disques (physique et digital, hors streaming) accuse une petite baisse de régime logique. Et c’est ZKR qui tire au mieux partie de la situation ! Âgé de 24 ans et originaire de Roubaix, le rappeur entre directement en pole position avec son premier album « Dans les mains » sur lequel on retrouve des featurings avec Koba LaD, PLK, Leto ou Niro.

Les 18 titres du projet ont séduit plus de 4.800 curieux ! Un excellent score qui lui permet de devancer d’une longueur Vianney, qui décroche la médaille d’argent avec « N’attendons pas ». L’interprète de « Beau-papa » écoule 4.800 exemplaires supplémentaires de son troisième album, qui a déjà charmé plus de 150.000 Français en deux mois et demi. Sur la troisième marche, Indochine ne faiblit pas : la compilation « Singles Collection (1981-2001) », emmené par le duo « 3SEX » avec Christine and the Queens, a rappelé de bons souvenirs à 3.900 nostalgiques. C’est légèrement mieux que Claudio Capéo, dont les reprises en italien de « Via con me » ou « Ti amo » ont fait battre le coeur de 3.800 melomani. « Penso a te » est quatrième !

« Dépité », Bob Sinclar défend le monde de la nuit : « C’est comme si on n’existait pas »

Si l’on parle énormément de la situation toujours aussi floue pour la reprise des concerts, il ne faut pas oublier le monde de la nuit. En effet, le secteur est l’un des plus durement touchés par la crise sanitaire de coronavirus, étant donné que les discothèques n’ont pas rouvert depuis le mois de mars 2020. Alors que Laurent Garnier a écrit une lettre ouverte adressée à Roselyne Bachelot, concernant l’oubli du monde de la nuit dans les annonces gouvernementales, c’est au tour de Bob Sinclar de donner son avis sur la situation.

Interrogé sur Europe 1, le DJ vient de donner un set à l’occasion d’un concert sans public organisé par Fun Radio à l’Accor Arena, aux côtés de David Guetta, Martin Solveig, Kungs et du duo Ofenbach, diffusé ce vendredi 15 janvier sur les antennes de la radio. Et le hitmaker derrière les tubes « Love Generation » et « World, Hold On » se dit « inquiet » pour l’avenir du monde de la nuit et « pour tout le monde artistique en général » : « On n’est absolument pas considérés, je n’ai pas entendu prononcer le mot « DJ » une seule fois depuis un an. C’est comme si on n’existait pas. Alors, heureusement qu’il y avait des DJ qui étaient là, en plus des musiciens et des comédiens pendant les confinements pour soutenir tout le monde ». a-t-il declarer.

Actualité Science et Technologie du 20 janvier 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Les applications mobiles ont tiré profit de la crise sanitaire en 2020

Sans surprise, l’usage des applications mobiles s’est largement développé en 2020, en raison notamment des mesures de confinement qu’ont connues de nombreux pays pour se protéger de l’épidémie de Covid-19. L’étude annuelle publiée mercredi 13 janvier par le cabinet App Annie, laquelle fait référence en la matière, permet de mieux mesurer ce succès.

Toutes plates-formes confondues, on compte 218 milliards de téléchargements d’applications en 2020, soit une progression de 7 % par rapport à 2019. C’est un record historique. D’autres indicateurs révèlent une dynamique plus forte encore. Le temps passé sur lesdites applications a bondi, en un an, de 20 % pour atteindre plus de quatre heures quotidiennes. C’est plus que le temps moyen passé par les habitants des Etats-Unis devant leur téléviseur.

Cette évolution n’est par ailleurs pas uniquement le fait de populations jeunes, plus coutumières des usages numériques. Les générations plus âgées (baby-boomeurs et génération X) participent également à cette hausse, étant même celles qui, cette année aux Etats-Unis, ont le plus accru leur consommation en la matière (+ 30 %).

Une application se démarque tout particulièrement au sein du rapport d’App Annie : le réseau social chinois TikTok. Quoiqu’il ait été l’application la plus téléchargée de 2020, TikTok n’en est pas encore au stade de détrôner Facebook, mais ses performances s’avèrent suffisantes pour le voir s’installer dans le top 5 des applications sociales dans la plupart des pays étudiés, et même atteindre la deuxième marche du podium aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Il réussit même le tour de force, sur plusieurs marchés, de capter l’attention de ses utilisateurs bien plus longtemps, lors de chaque connexion, que ne le fait Facebook.

Autre indicateur positif : les revenus directs générés par les applications (achat ou abonnement à ces dernières, achats de bonus en leur sein) n’ont jamais été aussi élevés, atteignant un montant global de 143 milliards de dollars. Avec 100 milliards de dollars de revenus, le secteur du jeu reste celui qui bénéficie le plus de cette manne.

Mais la situation des éditeurs reste très hétérogène : sur le store d’Apple, 97 % des principaux acteurs du marché génèrent moins de un million de dollars de revenus, voire moins de 100 000 dollars pour la très large majorité d’entre eux. Dernier indicateur positif, lui aussi lié à la crise du Covid-19 : les revenus publicitaires sur mobile ont connu un gain de 95 % cette année. Ils devraient rester à un niveau élevé en 2021.

Actualité Science et Technologie du 19 janvier 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Egypte : découvertes archéologiques « majeures » à Saqqara

De nouveaux trésors archéologiques, dont un temple funéraire datant de plus de 2.500 ans, ont été annoncés par les autorités égyptiennes dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire, samedi 16 janvier 2021.

D’après le ministère du Tourisme et des Antiquités égyptiennes, ces « découvertes majeures » faites par une équipe d’archéologues menée par le célèbre égyptologue Zahi Hawass du Centre d’Egyptologie de la Bibliothèque Alexandrine comprennent également plus de cinquante sarcophages.

Ces sarcophages en bois datant du Nouvel Empire (XVIe-XIe siècle av. J.-C) ont été retrouvés dans 52 puits funéraires de dix à douze mètres de profondeur, a précisé le ministère dans un communiqué. Un grand nombre de statues de divinités ont également été dégagées, parmi lesquelles celles d’Osiris, mais aussi Ptah-Sokkar-Osiris vénéré en particulier à Memphis, de même que les fragments d’un papyrus de 4 mètres de long et 1 mètre de large représentant le Chapitre 17 du « Livre des Morts ». Le nom de son propriétaire «Pw-Kha-Ef» y figurait encore. Un nom aussi trouvé sur quatre statuettes funéraires ouchebtis et un cercueil en bois anthropoïde.

Parmi les objets exhumés se trouvait une hache datée du Nouvel Empire. Les archéologues ont également trouvé de nombreux masques funéraires en bois ainsi qu’un sanctuaire dédié au dieu Anubis (Gardien du cimetière) et de nombreux jeux auxquels les défunts pouvaient s’adonner dans l’autre monde, parmi lesquels des jeux de Senet, apparentés aux échecs modernes. Un grand nombre de poteries datant du Nouvel Empire ont également été extraites, témoins des échanges commerciaux qui existaient à l’époque entre l’Égypte et la Crète ainsi que la Syrie et la Palestine.

Le temple funéraire de la reine Nearit, épouse du roi Téti, en partie révélé lors de campagnes archéologiques précédentes, ainsi que trois entrepôts en briques ont été découverts, a indiqué M. Hawass, cité dans le communiqué.

Le site de Saqqara, où se trouvent une dizaine de pyramides, des monastères anciens ou encore des sites de sépulture pour animaux, est une vaste nécropole de l’ancienne capitale égyptienne Memphis, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Selon Zahi Hawass, cette découverte pourrait apporter des informations supplémentaires sur l’histoire de Saqqara durant le Nouvel Empire.

Actualité musicale du 19 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Zayn: son nouvel album «Nobody is Listening» enfin disponible

Deux ans après la sortie de son deuxième album solo «Icarus Falls», Zayn Malik revient avec un projet musical inédit, baptisé «Nobody is Listening».

À travers les onze morceaux de l’opus, l’artiste propose des ballades romantiques telles que «Outside» ou encore «Better», s’entoure de l’artiste américaine Syd pour le titre «When Love’s Around», du rappeur Devlin pour «Windowsill», et propose aussi un solo de rap dans l’introduction «Calamity».

Ce premier titre marque d’ailleurs cet album personnel dans lequel Zayn évoque la nostalgie du temps passé et se livre à coeur ouvert sur son quotidien: «Personne ne m’écoute», finit-il par dire.

Sia et Burna Boy offrent un clip coloré pour «Hey Boy»

Quelques jours après avoir teasé son retour avec le remix de «Hey Boy», Sia dévoile enfin la nouvelle version du morceau aux côtés de Burna Boy. Le clip hyper coloré prend la forme d’un dessin animé qui s’inspire de l’univers du film «Dingo et Max» mais aussi de «Qui veut la peau de Roger Rabbit?».

Ariana Grande dévoile le remix de «34+35» avec Megan Thee Stallion et Doja Cat

Un trio de choc! Le 14 janvier, Ariana Grande fait une publication surprenante sur ses réseaux sociaux. A travers une mystérieuse vidéo, elle annonçait le remix quasi-immédiat de son titre «34+35», dont elle a déjà sorti le clip. Pour cette version inédite, la chanteuse est entourée de deux autres artistes…

Dans les commentaires, les fans jouent les détectives et tentent de deviner qui sont ces personnes. Quelques heures plus tard, les noms sont enfin révélés. Il s’agit de Megan Thee Stallion et de Doja Cat! Cette dernière avait déjà confirmé qu’un duo avec Ariana Grande était en préparation, et elle n’a pas menti!

Dans ce remix de «34+35», les couplets sont équitablement répartis. On entend en premier Ariana Grande, pour le deuxième passage, Doja Cat donne tout ce qu’elle a. Le titre se termine sur le flow de Megan Thee Stallion. Une vidéo officielle avec les paroles a été publiée. Dessus, les trois artistes ont été représentées comme dans les bandes-dessinées.

Actualité musicale du 18 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

« In The Morning » : Jennifer Lopez se met à nu pour s’émanciper dans son nouveau clip

Malgré tout, 2020 a été riche pour Jennifer Lopez. La chanteuse a débuté l’année en proposant un show sensuel et politique lors du Super Bowl, en compagnie de Shakira. Entonnant leurs plus grands tubes, comme « Chantaje » ou « Jenny From the Block », tout en délivrant des messages de tolérance et d’unité dans l’Amérique de Trump, les deux stars latines ont captivé 103 millions de téléspectateurs américains et battu un record de vues sur YouTube, avant d’être même nommées aux Emmy Awards. Ensuite, malgré la pandémie mondiale, JLo a pu tourner son film « Marry Me » avec Maluma et Owen Wilson, tout en enregistrant la bande originale de cette comédie romantique, attendue en mai 2021.

Pour amorcer les festivités, Jennifer Lopez a dévoilé un double clip avec Maluma pour « Pa Ti + Lonely », tout en annonçant que l’année 2021 serait riche en surprises et en musique. Elle devrait même repartir en tournée ! En attendant, l’artiste relance sa carrière musicale avec « In The Morning », produit par Johnny Simpson et Jackson Foote, une chanson romantique et sensuelle où JLo réclame un peu d’amour à celui qui partage seulement ses nuits.

Une étude allemande prouve que les concerts « ne sont pas un lieu d’infection »

Les événements et les tests se multiplient pour étudier la propagation du virus dans les salles de spectacles. Après deux expériences réussies menées à Leipzig et Barcelone, deux syndicats français (le SMA et le Prodiss) planchent sur l’organisation de plusieurs concerts-tests à Paris et Marseille. De l’autre côté du Rhin, une autre étude a été menée par des chercheurs allemands, cette fois-ci lors au Konzerthaus, une salle de 1.500 places à Dortmund, les 2, 3 et 20 novembre derniers. Organisée par l’Institut Fraunhofer Heinrich Hertz de Goslar et la société de mesure des particules Parte Q, cette nouvelle étude n’a pas fait appel à des spectateurs mais à un mannequin de haute technologie, appelée Oleg, afin de simuler la respiration humaine dans la salle de spectacles de Dortmund.

En mesurant la transmission d’aérosols dans la salle, l’auditorium et le foyer, les organisateurs en sont venus à la conclusion que le risque qu’une personne puisse infecter des personnes avec le coronavirus à travers « la transmission par aérosol peut être presque exclu », à condition que tous les spectateurs portent des masques et que la salle dispose d’un bon système de ventilation. « Les salles de concerts et de théâtres ne sont pas des lieux d’infection. Ces derniers mois ont montré que les politiques ont besoin de preuves scientifiques pour prendre des décisions. Avec notre étude, nous voulons nous assurer que les salles de concerts et de théâtres pourront accueillir assez de public quand elles rouvriront » se félicite Raphael von Hoensbroech, docteur et directeur du Konzerthaus de Dortmund.

Actualité Science et Technologie du 18 janvier 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Un capteur photo courbe made in France

Pour réduire le nombre de lentilles d’une optique et rapprocher le capteur, tout en améliorant la qualité de l’image, l’idéal est de courber le capteur. Un procédé très coûteux et exploité uniquement par des marchés de niche comme l’astronomie. Avec son Curve-One qu’elle vient de commercialiser, la start-up française Curve affirme avoir trouvé une solution qui pourrait bien permettre de produire en masse ce type de capteur et réduire les prix.

Voici l’un des héritages les plus anciens de la photographie : la courbure de champ. Ce phénomène optique qui est très prononcé sur un grand-angle est dû à la courbure de l’optique de l’objectif. Il vient dégrader les bordures de l’image capturée. Si ce défaut n’est pas flagrant sur les appareils photo argentiques, il l’est devenu avec des capteurs numériques plats à haute résolution.

Par le truchement de lentilles, il est possible d’aplanir l’image. Mais la solution idéale consiste à adapter le capteur à la courbure de l’optique. Ce procédé qui existe déjà est essentiellement exploité par les astronomes, mais il y a un hic, son coût exorbitant. Car il faut adapter la courbure du capteur à celle de chaque optique, ce qui revient à faire du sur-mesure.

Pour réduire ce coût et tenter de produire ce type de capteur, une start-up française du nom de Curve a trouvé une solution. L’entreprise a développé en partenariat avec le CNRS et l’Université d’Aix-Marseille (AMU) un processus qui permettra d’industrialiser la fabrication de masse de capteurs courbes.

Sans dévoiler son secret de conception, Curve explique qu’elle a trouvé une solution technique pour ne pas avoir à développer à chaque fois un nouveau capteur pour une courbure précise. Le même type de capteur plat peut donc être utilisé pour différentes formes courbes.

Un jour dans les smartphones ?

Pour le moment, c’est encore une fois l’univers de la recherche qui aura la primeur de ce type de capteur. Curve a obtenu une première commande de l’Institut de neurosciences de la Timone (INT) dans le cadre de son projet Meso-Cortex conduit en partenariat avec le Laboratoire d’astrophysique de Marseille.

Dans son communiqué, Curve explique que « ce projet vise à étudier le fonctionnement du système visuel à partir de l’imagerie de la surface du cortex ». Le capteur baptisé Curve-One permettra d’étudier le cerveau à des échelles très peu exploitées. Pour ces expérimentations, la différence entre la partie basse et haute du capteur est de 1,2 mm. Avec le Curve-One, la société espère également répondre aux besoins des programmes spatiaux de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Actualité Science et Technologie du 13 janvier 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Nouvelles règles de WhatsApp : boom de l’application concurrente Signal

L’application de messagerie sécurisée Signal figure en tête des téléchargements sur les plateformes Apple Store et Google Play dans plusieurs pays depuis que son concurrent WhatsApp a prévenu jeudi qu’il partagerait davantage de données avec sa maison-mère Facebook.

Depuis que plusieurs utilisateurs de WhatsApp ont manifesté sur les réseaux sociaux leurs intentions de recourir davantage à son concurrent Signal, à l’image de l’emblématique patron de Tesla Elon Musk, l’application gratuite caracole en tête des téléchargements en Inde, en Allemagne, en France, ou encore à Hong Kong, a-t-elle annoncé samedi sur Twitter.

Pour mieux conquérir ses nouveaux utilisateurs, Signal a même publié un tutoriel pour les aider à importer facilement leurs conversations de groupe depuis une autre application de messagerie. Si bien que l’afflux de nouvelles connexions a provoqué certains problèmes techniques entre jeudi et vendredi. « Les codes de vérification sont actuellement retardés […] parce que beaucoup de nouvelles personnes tentent de rejoindre Signal actuellement », avait expliqué l’entreprise.

Lancé en 2014, Signal est considérée par les spécialistes comme l’une des applications de messagerie les plus sécurisées du marché grâce notamment à sa capacité de chiffrer « de bout en bout » messages ou appels audios et vidéos.

Au point de vite devenir populaire parmi les lanceurs d’alertes et les journalistes, notamment grâce au soutien public d’Edward Snowden, à l’origine des révélations sur les procédés des services secrets américains pour surveiller les télécommunications. En février, la Commission européenne l’a même recommandée à ses équipes, en particulier pour sécuriser les échanges avec des personnes extérieures à l’organisation.

WhatsApp est sous le feu des critiques depuis jeudi après avoir demandé à ses quelque deux milliards d’utilisateurs d’accepter de nouvelles conditions d’utilisation, lui permettant de partager plus de données avec sa maison-mère Facebook.

Les utilisateurs qui refusent ne pourront plus accéder à leur compte à partir du 8 février. Le groupe cherche à monétiser sa plateforme en permettant aux annonceurs de contacter leurs clients via WhatsApp, voire d’y vendre directement leurs produits, comme c’est déjà le cas en Inde.

Actualité musicale du 13 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Grand Corps Malade: son album «Mesdames» certifié double platine!

Nouveau record pour Grand Corps Malade et son opus qui cartonne depuis quatre mois !

Deux mois après été certifié disque de platine, Grand Corps Malade vient de passer un nouveau cap grâce à son dernier album «Mesdames». L’artiste français vient de franchir la barre des 200 000 exemplaires vendus pour son opus rendant hommage aux femmes. Il vient donc d’être certifié double platine.

Le projet, sorti seulement le 11 septembre dernier, pourrait bien continuer de marquer les charts en 2021.

Zara Larsson et Young Thug: le clip de «Talk About Love»

Il est là! Le 8 janvier 2021, Zara Larsson a publié, sur sa plateforme YouTube, les images de son dernier morceau «Talk About Love», enregistré aux côtés du rappeur américain Young Thug, qui a déjà collaboré avec Post Malone.

Durant le clip, visionné plus de 500 000 fois en quelques jours, la célèbre chanteuse suédoise danse aux côtés d’un homme puis se retrouve au téléphone avec le rappeur américain. À travers la chanson, tous les deux évoquent le fait de ne pas vouloir s’attacher à quelqu’un et de ne pas souhaiter une relation sérieuse.

Selon les confidences de Zara Larsson, ce morceau concerne aussi «cette phase avant que deux personnes ne découvrent ce qu’elles sont l’une pour l’autre, a-t-elle expliqué dans un communiqué. ‘Talk About Love’, c’est savourer ce moment avant que vous n’ayez à vous décider.»

Les Enfoirés: le nouvel hymne «Maintenant» composé par Slimane

Un hymne de plus! Tous les ans à la même période sort une chanson très attendue. Il s’agit de l’hymne des Enfoirés. Ce morceau, joué et chanté au profit des Restos du Coeur, marque une nouvelle saison pour ce collectif, qui aide des milliers de personnes à travers la France. Mais est aussi un tremplin pour celui ou celle qui le compose, comme ce fut le cas pour TiBZ avec le titre «A côté de toi».

Pour cette édition de 2021, ce n’est autre que Slimane qui a mis son talent au service de l’association. Connu pour ses aptitudes en composition, ce dernier a déjà écrit de nombreuses chansons pour d’autres artistes. C’était un honneur et une immense joie pour lui de participer aux Enfoirés de cette manière. Aujourd’hui, le titre «Maintenant» est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Actualité musicale du 12 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Zayn Malik sort son nouveau titre «Vibez»

Une surprise de taille! Le 7 janvier, Zayn Malik a partagé un extrait de vidéo inédit. Le chanteur anglais donnait rendez-vous à ses fans le vendredi 8 janvier pour écouter son nouveau titre. Assez rythmé et aux allures de pop/R’n’B, il l’a baptisé «Vibez». Le morceau est enfin disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Les fans s’attendent également à ce que l’ancien membre des One Direction partage prochainement la vidéo de «Vibez». En effet, la vidéo postée sur ses réseaux sociaux laisse penser qu’un clip pourrait bientôt arriver. Ce n’est pas tout, cette chanson fait également office de second single, après la sortie de «Better», pour le troisième album de Zayn Malik!

Ofenbach dévoile «Wasted Love»

Après avoir fait danser le monde entier en 2020 avec «Head, Shoulders, Knees and Toes», le duo de Parisiens a encore frappé! Ofenbach vient de dévoiler son nouveau hit «Wasted Love». César et Dorian se sont associés au talentueux Lagique pour ce son électro addictif.

L’autre bonne nouvelle pour tous les fans de César et Dorian est l’organisation d’une grosse tournée pour 2022 ! Ofenbach, a en effet, annoncé que le duo allait repartir sur les routes l’année prochaine.

Zara Larsson s’entoure de Young Thug pour le titre «Talk About Love»

Une nouvelle fois, Zara Larsson se lance sur la scène musicale avec un titre qui promet un joli succès. Cette fois-ci, c’est aux côtés du rappeur américain Young Thug que l’interprète de «All The Time» a décidé de collaborer.

Les deux artistes ont ainsi dévoilé ce vendredi 8 janvier 2021, le morceau «Talk About Love». À travers les paroles, la chanteuse évoque le souhait de ne pas s’engager dans une relation amoureuse.

Comme le confirme Zara Larsson sur ses réseaux sociaux, un clip vidéo devrait bientôt être dévoilé. Zara Larsson partagera ainsi l’écran avec Young Thug.

Actualité Science et Technologie du 12 janvier 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Coronavirus : l’état « d’incident majeur » décrété à Londres pour une situation « hors de contrôle »

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré vendredi 8 janvier 2021 un état d' »incident majeur ». Ce qui implique une réponse coordonnée des services publics, dans la capitale britannique où le nouveau coronavirus est « hors de contrôle » et où les hôpitaux risquent d’être « submergés ».

Le nombre de contaminations dépasse les 1.000 par 100.000 habitants dans la ville, où 7.034 personnes sont actuellement hospitalisées avec le Covid-19, soit 35% de plus que durant le pic de la première vague en avril.

Un paléo-tsunami a frappé l’est de la Méditerranée au Néolithique

La côte Est de la Méditerranée est une zone à risque en matière de raz de marée : sur les 6.000 dernières années, cette région en a connu en moyenne un gros par siècle. Une nouvelle étude établit l’existence d’un tel évènement au début de l’Holocène, il y a entre 9.910 et 9.290 ans.

Ce tsunami expliquerait pourquoi on ne trouve pas de traces de civilisation sur une période de 4.000 ans autour de la date présumée de la catastrophe.

Covid-19 : feu vert des autorités de santé au vaccin Moderna

Le vaccin contre le Covid-19 développé par Moderna vient d’être approuvé en France.

Il « peut être utilisé chez les personnes de 18 ans et plus, y compris les plus âgées du fait de son efficacité et de son profil de tolérance globalement satisfaisant », estime la Haute autorité de santé. C’est le deuxième vaccin autorisé par les autorités avec celui de Pfizer BioNTech.

2020, année la plus chaude à égalité avec 2016

C’est confirmé : l’année 2020 est donc l’année la plus chaude jamais enregistrée depuis le début des mesures, à égalité avec 2016.

L’année 2020 a terminé à 1,25°C au-dessus de la période pré-industrielle, tout comme 2016. Cette dernière, toutefois, avait été marquée par un fort épisode El Niño qui avait contribué au réchauffement des températures mondiales.

Actualité Science et Technologie du 11 janvier 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Des instruments conçus par algorithme qui s’adaptent au style des musiciens

Chaque musique reflète le style et la personnalité de son auteur et de son interprète. Certains sont ainsi capables de reconnaître entre mille le style de Steve Coleman, Charlie Parker ou Maceo Parker, le saxophoniste de James Brown. Et si les instruments de musique avaient eux-aussi leur personnalité ? S’ils étaient capables de produire un son unique et différent selon le style du joueur ?

C’est l’idée de la start-up parisienne Syos (pour Shape Your Own Sound), qui fabrique des becs d’instruments sur mesure. « Vous recherchez un son mat et puissant ? Ou à l’opposé un son brillant, et plutôt centré ? L’acoustique dépend de la forme géométrique à l’intérieur du bec. Nous fabriquons la forme la plus adaptée au son que vous désirez », explique la start-up sur son site.

En fonction des réponses des musiciens à un questionnaire en ligne sur leur façon de jouer et leur style de musique (niveau de pratique, timbre et puissance recherché, marque du saxophone utilisé…), Syos conçoit et imprime en 3D des becs de saxophone à la géométrie personnalisée.

« Nos algorithmes analysent les réponses et les traduisent en données numériques qui vont permettre de réaliser, en quatre à neuf heures, le bec sur une imprimante 3D », explique Pauline Eveno, présidente et cofondatrice de Syos. Réalisés en plastique ABS, les becs sont disponibles en 12 couleurs différentes et s’adaptent à toutes les marques.

Contrairement à la fabrication manuelle, l’impression 3D permet de modéliser en amont le son que donnera la forme de l’instrument, et permet des géométries innovantes. « Nous travaillons au 1/100e de millimètre pour ajuster la forme et la longueur du plafond, le type et la taille de la chambre, l’ouverture du bec, la courbe de facing…, détaille Pauline Eveno. Il existe des milliers de combinaisons possibles et nous étudions et modélisons les effets de chacun des paramètres, afin de prédire le timbre associé à chacune ». Grâce aux retours d’expérience de ses milliers de clients, l’algorithme est ajusté en permanence pour produire un son donné.

Si les becs de Syos ont d’abord été plébiscités par les saxophonistes professionnels, la jeune pousse ne veut pas se cantonner à un marché de niche : « Les becs Syos sont déjà utilisés par de nombreux saxophonistes amateurs, en France comme à l’étranger, qui pratiquent tout type de musique (classique, fanfare, variété, jazz …) », insiste Pauline Eveno. La jeune pousse a produit l’an dernier 3.500 becs dont 80 % destinés à l’exportation.

Le marché à conquérir est énorme : il se vend plus de deux millions de becs d’instruments par an dans le monde. Syos ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin. Après les saxophones, elle s’est diversifiée dans les becs de clarinettes et compte étendre son savoir-faire à d’autres instruments. « Nous allons d’abord nous développer sur les cuivres, comme les embouchures de trompette ou de trombones, mais on réfléchit aussi au piano ou à la guitare ». Des projets encore top secret.

Actualité musicale du 11 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

« 911 » : Damso est « tombé love » de Noémie Lenoir

Les fans l’attendaient de longue date, Damso a exaucé leur souhait. Le 18 septembre, le rappeur revenait en force dans les bacs avec « QALF », un nouvel album sorti deux ans après « Lithopédion » qui a tout de suite battu des records en streaming. Le jour de la sortie de l’album, Damso a été l’artiste le plus écouté sur Spotify dans le monde ! Plus de 14 millions d’écoutes ont été recensées en 24 heures, un score ayant permis à la star belge de classer pas moins de 13 morceaux dans le top 200 des titres les plus streamés de la planète.

Et ce plébiscite n’est pas près de s’essouffler. Pour la fin d’année, Damso a eu la bonne idée d’ériger le titre « 911 » au rang de single. Une chanson résolument romantique où Damso fend l’armure pour dévoiler ses sentiments et qui a, dès sa sortie, été adoptée par le public grâce à sa production planante et son refrain entêtant. Et le rappeur n’a pas lésiné sur les moyens en proposant un film narratif de quatre minutes dans lequel il se met dans la peau d’un criminel qui, lors d’une mission dans un établissement de luxe, va tomber sous le charme d’une belle demoiselle incarnée par Noémie Lenoir.

Initial Data : un clip « A guichets fermés » pour dénoncer le manque d’aide pour la culture

Un jour sans fin. Alors que le 7 janvier était la date initiale de la réouverture des lieux culturels, ceux-ci restent toujours fermés au moins jusqu’à la fin du mois de janvier comme l’a annoncé le premier ministre Jean Castex, en raison de la crise sanitaire et du couvre-feu mis en place depuis la fin du confinement.

Ainsi, face à ce flou qui perdure, les artistes se mobilisent. Alors que Grand Corps Malade a sorti la chanson « Pas essentiel », c’est au tour d’Initial Data de prendre les devants. Ce groupe de rock alternatif français vient de sortir le clip « A guichets fermés » pour protester contre le manque d’aide du gouvernement envers le monde de la culture.

Woodkid reprend « Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai » de Francis Cabrel

Woodkid a eu envie de célébrer les fêtes de fin d’année en musique, en proposant, en guise de cadeau, la version audio de sa reprise du titre « Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai » de Francis Cabrel qu’il avait enregistrée dans le cadre de son apparition dans l’émission « Boomerang » animée par Augustin Trapenard, en juin 2020. Pour sa carte blanche, Woodkid s’était lancé le défi de s’attaquer à ce monument de la chanson française sortie en 1994 sur l’album « Samedi soir sur la terre ».

Actualité musicale du 04 janvier 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Grand Corps Malade séduit « Mesdames » et la France

Deux ans après « Plan B », Grand Corps Malade a séduit les Français avec « Mesdames », son disque hommage à la gent féminine réunissant Louane, Véronique Sanson ou Camille Lellouche. Ventes, contexte… On fait le bilan !

Depuis plus de 15 ans, il met des mots sur des maux et le fait comme personne. Au fil d’une carrière toujours plus engagée, Grand Corps Malade a prouvé qu’il était bien plus que le porte-étendard du slam en France : c’est l’un des artistes les plus appréciés des Français et chaque nouveau projet à succès, qu’il s’agisse du cinéma ou de la musique, est là pour le prouver.

Deux ans après le superbe « Plan B », le musicien a eu envie de mettre en lumière la force, la douceur et la grandeur de la gent féminine dans « Mesdames », un album uniquement composé de collaborations avec quelques-unes des chanteuses et musiciennes chères à son coeur comme Véronique Sanson, Louane, Laura Smet ou les soeurs Berthollet.

Et parmi les magnifiques voix de ce disque produit par Mosimann, celle de Camille Lellouche a fait chavirer les Français. Humoriste mais aussi chanteuse, l’ancienne candidate de « The Voice » a proposé à Grand Corps Malade d’interpréter une chanson qu’elle gardait dans un tiroir : « Mais je t’aime ».

Et niveau ventes ?

Des rotations en boucle à la radio, 50 millions de vues sur Youtube, deux nominations aux NRJ Music Awards, une pré-nomination aux Victoires de la musique 2021… Avec son texte vibrant, « Mais je t’aime » a su toucher la corde sensible dans une année où chacun avait cruellement besoin de réconfort. Et propulsé Grand Corps Malade vers les sommets ! Entré numéro un des ventes avec 23.700 unités au compteur, l’album « Mesdames » s’est imposé comme un incontournable de la rentrée.

Malin, le slameur a pris soin de multiplier les facettes en proposant des clips pour la chanson-titre « Mesdames » et pour « Pendant 24h », son duo décapant avec Suzane. Certifié disque de platine début novembre, le projet figure toujours dans le top 10 des meilleures ventes et s’est aujourd’hui écoulé à plus de 165.000 exemplaires.  

Et si Grand Corps Malade fait l’actualité avec le titre « Pas essentiel », un cri du coeur pour alerter sur le devenir du monde de la culture en ces temps de crise sanitaire et économique, il n’a pas grillé toutes ses cartouches puisque l’excellent « Derrière le brouillard » avec Louane n’a pas encore été exploité. Le cap des 200.000 ventes sera bientôt atteints sans aucun doute !