Catégorie : Actualités locales

Aigues-Mortes : le théâtre La Nouvelle Cigale à la médiathèque André Chamson

3ruptures-2

C’est le cœur plein d’espoir que les comédiens de la compagnie de théâtre aigues-mortaise la Nouvelle Cigale attendent la prochaine représentation de Trois Ruptures : elle est pour l’instant prévue le 13 mars à la médiathèque André Chamson à Aigues-Mortes, reportée si les conditions sanitaires l’exigent.

Trois Ruptures, c’est une pièce comique de Rémi De Vos, mise en scène par Toni Cafiero : trois couples, trois séparations et autant de situations absurdes et drôles. Pourquoi se séparer d’un commun accord alors qu’une rupture déchirante est la meilleure façon de montrer à l’autre qu’il a beaucoup compté ?

Elle a préparé un repas d’adieu parce qu’elle ne supporte plus la chienne de son mari et ce repas va leur rester en travers de la gorge, à l’un comme à l’autre.

Il a rencontré quelqu’un, un pompier et c’est précisément ce qui mettra le feu aux poudres.

Ils ont un enfant tyrannique qu’ils ne supportent plus et leur couple va exploser.

Les couples sont incarnés par Annie Grézoux et Olivier Urbe que nous avons reçus dans nos studios pour une interview et quelques extraits du spectacle :

Réservations auprès du centre socioculturel d’Aigues-Mortes, 04 66 73 14 22 ou à l’accueil, infos sur le site de la communauté de communes Terre de Camargue.

La recette de Laurent Barriere – Semaine du 22 février 2021

NOIX DE SAINT JACQUES AU LARD

Ingrédient pour 4 personnes :

12 noix de Saint Jacques

12 fines tranches de lard

15 g de beurre

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Progression de la recette:

            Entourez chaque noix d’une très fiche tranche de lard et faites-la tenir à l’aide de deux piques en bois.

            Faites fondre dans une poêle un mélange de beurre et huile et saisissez-y les noix 2 à 3 minutes de chaque côté suivant l’épaisseur des noix.

            Salez d’un peu de fleur de sel et servez immédiatement.

Pour les quantités :

Comptez entre 3 et 5 noix de Saint Jacques par personne si c’est une entrée ou une à deux si c’est à l’apéritif.

Semaine de la pêche responsable : une tribune pour préserver les mers et les océans

Du 15 au 21 février 2021, c’est la semaine de la pêche responsable, initiée et pilotée par le MSC France (Marine Stewarship Council). Parmi les acteurs impliqués dans cette initiative pour la troisième année consécutive, le Seaquarium du Grau du Roi et son institut marin. A cette occasion, et face aux enjeux écologiques actuels, notamment du monde marin, de nombreux aquariums, musées et ONG se sont unis dans une tribune commune : pour la préservation du monde marin et contre l’effondrement de ses ressources. La voici :

Retrouvez sur la page facebook du Seaquarium du Grau du Roi de nombreux contenus à l’occasion de cette semaine de la pêche responsable : conseils pour bien choisir son poisson, recettes, artistes engagés….

La recette de Laurent Barriere – Semaine du 15 février 2021

MOELLEUX AU PAMPLEMOUSSE

Ingrédients:

100 g Beurre

120 g Sucre

100 g Farine

2 Œufs

1 cuillère à café Levure

1 Pamplemousse

2 cuillères à soupe Sucre glace

Progression de la recette :

            Préchauffez votre four à 180°C.

            Dans un saladier, mélangez le sucre et les œufs entiers, ajoutez la farine et la levure, bien mélanger.

            Pressez le jus du pamplemousse et ajoutez-le à la préparation, faites fondre le beurre quelques instants au micro-ondes et ajoutez-le à la pâte.

            Mélangez le tout pour obtenir une pâte lisse.

            Beurrez un moule rond allant au four, versez la pâte dedans et placez-le au four pour 30 minutes.

            Laissez tiédir le gâteau et placez-le sur un plat,saupoudrez de sucre glace et servez tiède ou froid.

Soltero février 2021

L »équipe de Soltero reçoit ce mois ci Marc lavi

Ré écoutez l’émission

Actualité musicale du 10 février 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Dua Lipa dévoile la tracklist de «Future Nostalgia: The Moonlight Edition»

La date approche! Depuis quelques semaines, Dua Lipa sème des indices concernant son projet inédit! La chanteuse va sortir la réédition de son précédent album. «Future Nostalgia» est sorti il y a presque un an et l’artiste a encore de nombreuses choses à partager avec ses fans! En effet, après une version remixée de l’opus «Club Future Nostalgia», la petite-amie de Anwar Hadid tease son prochain titre inédit!

Le 11 février sortira son nouveau single, baptisé «We’re good». La pochette de la chanson a été partagée sur l’Instagram de Dua Lipa. La jeune femme a aussi dévoilé la date de sortie de sa réédition. Tout sera disponible à partir du 12 février prochain! Et pour faire patienter ses fans, Dua Lipa a publié l’intégralité de la tracklist de «Future Nostalgia: The Moonlight Edition».

Un concert-test bientôt organisé à l’Accor Arena de Paris, Indochine en tête d’affiche ?

Les concerts-tests arrivent en France. Après le succès d’expériences similaires qui se sont déroulées en Espagne et en Allemagne, deux shows auront lieu dans l’Hexagone dans les semaines à venir afin d’étudier la propagation du virus dans les salles de spectacles. A Marseille, 2.000 personnes se rendront au Dôme pour assister à un concert dont la tête d’affiche sera IAM. « Il faut préciser que c’est chapeauté par l’Inserm, que ce n’est pas une initiative des artistes tous seuls mais un organisme scientifique qui le fait (…) C’est quasiment une étude scientifique en rapport avec notre métier » assurait d’ailleurs le rappeur Akhenaton dans une vidéo. Selon le Figaro, le concert parisien devrait quant à lui avoir lieu à l’Accor Arena « fin mars-début avril ».

Pour l’occasion, 5.000 spectateurs devraient participer à ce concert-test dans la salle parisienne, qui rouvrira ses portes pour l’une des premières fois depuis 11 mois, et qui sera donc remplie à un quart de sa capacité maximale. L’événement sera gratuit mais le public devra accepter de refaire un test antigénique une semaine après l’expérience. Au vu du nombre de spectateurs présents, il s’agira à ce jour du plus grand concert-test organisé dans le monde. Les participants devront tous accéder au concert après avoir montré un test PCR (négatif) réalisé 72 heures auparavant et avoir téléchargé l’application TousAntiCovid. « Masqué, debout en fosse, le public pourra chanter, danser, s’offrir des bières au bar. Soit la configuration la plus interdite à l’heure actuelle » précise-t-on dans les colonnes du quotidien français, alors que les concerts debout seront « les derniers à rouvrir » après les musées, les cinémas et les théâtres.

Actualité Science et Technologie du 10 février 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Mars en vue ! La sonde chinoise Tianwen-1 envoie sa première photo

En février, les trois missions martiennes lancées à l’été 2020 devraient arriver autour de la Planète rouge. La sonde Hope des Émirats arabes unis le 9 février, suivie un jour plus tard de la sonde Tianwen-1 de la Chine (10 février) et enfin l’Américaine Perseverance le 18 février.

À quelques jours de la mise en orbite de Tianwen-1, une phase très délicate, l’Agence spatiale chinoise (CNSA) a publié un premier cliché en noir et blanc de la planète Mars. Si peu de détails sont visibles, c’est tout à fait normal. La sonde a pris ce cliché quand elle se situait à quelque 2,2 millions de kilomètres de la planète Mars. D’une masse au lancement de cinq tonnes, Tianwen-1 est une mission de type Viking. C’est-à-dire qu’elle comprend un orbiter, une plateforme d’atterrissage et un rover conçu pour fonctionner et rouler pendant au moins 90 jours.

Étonnamment, l’atterrissage du rover est prévu au mois de mai. Pour comprendre ce délai de plusieurs mois après l’arrivée de la sonde, il faut savoir que l’Agence spatiale chinoise, contrairement à la Nasa ou l’ESA, ne dispose pas de cartes à haute résolution de la planète Mars. Ainsi, l’orbiter MRO (et sa caméra Hirise) de la Nasa a pu fournir des cartes très détaillées, de seulement quelques dizaines de centimètres de résolution, du site d’atterrissage de Perseverance bien avant son lancement.

Afin de préparer au mieux l’atterrissage du rover chinois, dans la partie sud d’Utopia Planitia, la sonde Tianwen-1 cartographiera la région de façon à tracer des cartes les plus détaillées possible. Le but est de localiser l’endroit le plus propice pour faire atterrir le rover en sécurité dans un environnement pas trop encombré de gros rochers et le plus plat possible. Dès le point d’impact connu et pour réaliser un atterrissage en douceur avec la précision requise, les contrôleurs au sol devront calculer le point d’entrée dans l’atmosphère martienne, qui ne sera évidemment pas choisi au hasard. Un calcul déterminant pour poser en douceur le rover.

Actualité musicale du 09 février 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Bob Sinclar: sa parodie de «Ma liberté de penser» affole la Toile!

Les différents confinements, le couvre-feu, le port du masque, les tests PCR… Voilà maintenant plusieurs mois que la crise sanitaire touche la population. Et en raison de la fermeture des clubs, des salles de spectacle ou encore de l’annulation des concerts et autres rendez-vous artistiques, le monde de la culture n’est pas épargné, bien au contraire.

Lassé, le célèbre DJ, qui a mixé à la Tour Eiffel, n’a pas hésité à prendre, une nouvelle fois, la parole sur ses réseaux sociaux. Cette fois-ci, c’est par le biais d’une parodie musicale que Bob Sinclar a décidé de confirmer son ras-le-bol face aux répercussions de la pandémie sur notre quotidien.

L’artiste a ainsi revisité le titre «Ma liberté de penser» signé Florent Pagny et sorti en 2003 en changeant les paroles, imaginées aux côtés de l’artiste Lydie Clark. Et quoi de mieux qu’un clip fait maison pour illustrer ses propos? «Le message est là», a-t-il commenté.

Sabrina Carpenter dévoile le clip « Skin », sa réponse à « Drivers License » d’Olivia Rodrigo

Avec plusieurs cordes à son arc, Sabrina Carpenter voit sa popularité grandir de jour en jour. Co-star du drame « Clouds » proposé sur Disney+, qui raconte l’histoire bouleversante d’un musicien fauché à 18 ans par un cancer, l’artiste née en Pennsylvanie se retrouve au coeur de toutes les discussions bien malgré elle en ce début d’année… à cause de « Drivers License », le tube phénomène d’Olivia Rodrigo qui bat tous les records en streaming et se classe numéro un du Hot 100 depuis trois semaines. La ballade déchirante, qui cartonne un peu partout dans le monde, évoque une rupture douloureuse avec un ex-petit ami qui est désormais dans les bras d’une « fille blonde ». Les fans en sont persuadés : Olivia Rodrigo parle ici de Joshua Bassett, son partenaire dans la série « High School Musical » avec lequel elle se serait mis en couple lors du tournage de la première saison. Et sa mystérieuse nouvelle copine ne serait autre que… Sabrina Carpenter.

Malheureusement pour les trois protagonistes de ce triangle amoureux, ce feuilleton passionne des millions de jeunes fans et le thé est encore plus brûlant depuis qu’il se prolonge en musique. Au coeur de l’histoire, Joshua Bassett a sorti la semaine dernière, sept jours seulement après « Drivers License », son titre « Lie Lie Lie » dont les paroles semblent donner l’autre version de leur histoire amoureuse – même si le chanteur assure qu’il a été écrit bien avant de connaître Olivia Rodrigo. Et c’est désormais Sabrina Carpenter qui ajoute son grain de sel avec « Skin », un nouveau single à fleur de peau au texte interprété comme une réponse à « Drivers License ».

Actualité Science et Technologie du 09 février 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Les montres connectées utiles pour détecter la Covid-19 avant les symptômes

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, les applications de tracking ont été proposées dans la plupart des pays européens. En France, c’est l’application TousAntiCovid qui est disponible pour les smartphones. Malgré de sacrées imperfections elle a été adoptée par près de 12,5 millions d’utilisateurs. Ces applications permettent à la personne malade de la Covid-19 de se signaler et l’application est alors censée avertir les individus croisés, à condition qu’ils l’aient également activée.

Mais il pourrait y avoir mieux ! Détecter la maladie avant même ses premiers symptômes. Comment ? Par le truchement des différents capteurs des montres connectées. Fréquence cardiaque, température de la surface cutanée, surveillance du sommeil…, avec les données de leurs capteurs, certaines montres connectées pourraient très bien détecter les infections à coronavirus si l’on en croit les études du réseau d’hôpitaux Mount Sinaï Health System à New York et de l’Université de Stanford en Californie. Certains modèles, comme l’Apple Watch, les montres de Garmin ou encore de Huawei, sont capables de prédire si un individu est positif à la Covid-19 avant même qu’il ne soit symptomatique ou que le virus soit détectable par des tests.

Selon les scientifiques, la mesure de la variation dans le temps entre chaque battement cardiaque est liée au fonctionnement du système immunitaire. Ce marqueur se modifie à partir du moment où une inflammation se développe dans l’organisme. Or, la Covid-19 est extrêmement inflammatoire, ce qui permet de s’assurer que le marqueur correspond à cette affection. Selon les résultats des études, alors que la fréquence cardiaque varie fortement en temps normal, les personnes atteintes de la Covid ont présenté moins de variations, avec des battements de plus faible intensité. La publication repose sur les données de santé des Apple Watch portées par 300 professionnels de la santé travaillant dans le réseau d’Hôpitaux du Mount Sinaï Health System.

Des résultats à combiner à ceux d’une autre étude sur le même sujet, menée par Stanford. Ils permettent de valider cette méthode sur d’autres marques, dont les modèles de Garmin et de Huawei. Dans 81 % des cas, les personnes positives au virus avaient subi des modifications dans leur fréquence cardiaque au repos jusqu’à 9,5 jours avant l’apparition de symptômes.

Monsieur Pierre Mauméjean, Maire d’Aigues Mortes fait le point de la situation de la ville en ce début février

Comme tous les mois depuis le début de la crise sanitaire, Monsieur Pierre Mauméjean fait le point de la situation pour la ville d’Aigues Mortes. Ré écoutez le ici:

Actualité musicale du 08 février 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

« Cry Baby » : Megan Thee Stallion fait joujou avec DaBaby

Tout le monde ne parlait que d’elle l’été dernier. Originaire de Houston dans le Texas, Megan Thee Stallion a confirmé en 2020 tous les espoirs placés en elle, un an après avoir signé le tube surprise « Hot Girl Summer », notamment grâce au renfort de Nicki Minaj. L’incendiaire « Savage », pour lequel elle s’est entourée de Beyoncé en personne, s’est retrouvé propulsé numéro un du Hot 100 américain au mois de juin et comptabilise à ce jour 279 millions de streams sur Spotify.

Mais c’est bien « WAP » avec Cardi B qui a définitivement mis son nom sur toutes les lèvres. Succès monstrueux, cet hymne au plaisir féminin ultra-sexualisé a déchaîné les passions, surtout aux Etats-Unis où les conservateurs américains se sont tout autant offusqués des paroles très trash du morceau que du festival de fesses proposé dans son clip sulfureux.

Pour accroître les ventes de son album, la rappeuse fait envoyer aux radios le titre « Cry Baby » en duo avec DaBaby, l’homme fort derrière le tube « Rockstar ». Produit par ​d.a. got that dope (« Godzilla » d’Eminem), le morceau ne fait pas vraiment dans la dentelle.

Sia et David Guetta sortent « Floating Through Space », leur nouvelle collaboration

Sia repartira-t-elle victorieuse de la prochaine édition des Golden Globes ? Avec son long-métrage « Music », qui n’est pas encore sorti, la chanteuse est nommée dans la prestigieuse catégorie Meilleur film musical ou de comédie tandis que Kate Hudson concoure en tant que Meilleure actrice pour son rôle de Zu. Un véritable honneur pour l’interprète de « Chandelier ».

Sia continue de dévoiler piste après piste les chansons de la bande originale de « Music ». Après avoir laissé chanter Kate Hudson sur le titre « Music » et chanté « Courage to Change », troisième titre le plus diffusé sur les ondes en France, Sia devrait créer l’évènement avec son titre « Floating Through Space », qui n’est autre que sa nouvelle collaboration avec David Guetta. Seulement quelques mois après le tube « Let’s Love », le duo franco-australien qui a fait des étincelles avec « Titanium », « Flames » ou « She Wolf (Falling to Pieces) », se retrouve pour signer un nouveau titre paré à devenir un nouveau hit mondial.

La recette de Laurent Barriere – Semaine du 08 février 2021

VELOUTE DE CELERI AU FOIE GRAS

Ingrédients 4 personnes.

1 céleri boule

1/2 L de bouillon de volaille

1 oignon

1 tranche épaisse de foie gras de canard ou chute de foie gras

20 cl de crème fraîche

Sel

Poivre du moulin

Progression de la recette

            Epluchez le céleri et le coupez en cube.

            Faire revenir dans une casserole l’oignon émincé, ajoutez le céleri et le bouillon de volaille.

            Laissez cuire à feu doux.

            Une fois le céleri cuit, ajoutez le foie gras, la crème, salez et poivrez.

        Laissez mijotez 10 min.

            Mixez le tout, le velouté doit être très onctueux.

            Servez bien chaud on peu accompagnez le velouté de pains grillés sur lesquelles vous aurez déposé un peu de confit d’oignon et foie gras en terrine.

Actualité musicale du 05 février 2021

Comme chaque jour on fait le tour de l’horizon musical. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Billie Eilish partage un nouvel extrait de son documentaire

Dans quelques jours, le 26 février précisément, Billie Eilish dévoilera l’intégralité de son documentaire «Billie Eilish: The World’s a Little Blurry» retraçant les débuts de sa carrière mais aussi sa vie, jusqu’à ses 19 ans.

Après avoir partagé la bande annonce officielle, l’interprète de «Bad Guy» a proposé de nouvelles images inédites à travers un trailer de deux minutes. On aperçoit ainsi la chanteuse aux côtés de son frère Finneas O’Connell, concentrés dans l’écriture et la composition de ses chansons.

Ses parents sont aussi présents dans ce film réalisé par R.J Cutler et tiennent une place très importante dans la vie et la carrière de l’artiste américaine.

Indochine: 300 000 exemplaires vendus de «Singles Collection 1981-2021»

Un nouvel exploit! En décembre dernier, Indochine était au top des ventes. Avec leur double album anniversaire, baptisé «Singles Collection 1981-2001» et «Singles Collections 2001-2021», le groupe retrace leurs plus grands titres en 40 ans de carrière. Certains morceaux ont même été revisités, comme «3Sex» en duo avec Christine and the Queens.

Aujourd’hui, Indochine bat un nouveau record. Le groupe affiche fièrement les chiffres de ventes de leurs albums. Plus de 300 000 exemplaires ont été écoulés. Sur leurs réseaux sociaux, les garçons se sont empressés de partager la bonne nouvelle avec leur public. Ils leur adressent un petit message, simple et qui va droit au coeur:«Merci à tous !»

Dua Lipa : son nouveau single « We’re Good » sortira le 11 février avant une réédition

Dua Lipa ne compte pas quitter l’univers de « Future Nostalgia » de sitôt. Il faut dire que son deuxième album sorti en mars dernier a été un immense succès, cumulant plus de 2 millions de ventes mondiales et donnant naissance aux tubes « Don’t Start Now », « Physical » ou « Break My Heart ». Désormais, c’est l’irrésistible « Levitating » qui prend le relais, grâce à un remix avec DaBaby classé dans le top 5 aux Etats-Unis, tandis que « Fever », son duo avec Angèle, est un immense succès en France.

Dua Lipa sortira son nouveau single « We’re Good », le 11 février prochain. Il devrait s’agir du premier extrait de la réédition de son album intitulée « The Moonlight Edition ».

Actualité Science et Technologie du 05 février 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Boycotté par Google, Huawei dit avoir développé « un équivalent, en mieux »

Comment survivre dans la jungle de la vente des smartphones sans les services de Google ? C’est à ce défi que doit faire face Huawei depuis plusieurs mois, après l’interdiction dictée par Donald Trumppour les sociétés américaines de collaborer avec le géant chinois, sur fond de soupçon d’espionnage pour le compte de Pékin. Mais Huawei a décidé de prendre le taureau par les cornes et de contourner cette difficulté en « développant ce qu’on appelle le dispositif HMS, un équivalent de Google en mieux », indique au micro d’Europe 1 Jacques Biot, président du conseil d’administration de Huawei. Un avis que ne partagent pas les sites spécialisés français.

Invité pour revenir sur l’annonce de la création d’une usine Huawei en France, il affirme que cet outil « va permettre à tous les acquéreurs de mobiles Huawei d’avoir accès à toutes les applications », y compris celle d’Alphabet, la maison-mère de Google. Une façon de contourner une partie de l’handicap causé par l’impossibilité d’utiliser les outils de Google, mais qui ne règle pas le fond du problème.

Puisque même avec son propre système maison, le fondateur et PDG de la marque, Ren Zhengfei, ex-technicien militaire de l’Armée Populaire de la Libération (APL), garde des liens très fort avec le gouvernement chinois, et pourrait être contraint par ce dernier à lui fournir des informations en vertu d’une loi spécifique.

Un risque de voir fuiter des données stratégiques que Jacques Biot balaie d’un revers de la main : « Toutes ces insinuations nous font sourire. La plupart des grands patrons français sont d’anciens militaires qui sortent de Polytechnique. » Plus précisément, selon une étude menée par IG Index fin 2018, 12 des 50 plus grands PDG français sortent de cette prestigieuse école.

Actualité Science et Technologie du 04 février 2021

Comme chaque jour, nous faisons un tour d’horizon de l’actu science et technologie. Vous pouvez retrouver la chronique en version audio en fin d’article.

Airbus prend part à un programme de la NASA pour envoyer des hommes sur la Lune

En Allemagne, à Brême, Airbus prend part au programme américain Artemis et construit actuellement une partie du véhicule qui devrait permettre d’envoyer à nouveau des hommes sur la lune. C’est la première fois que la NASA confie à des industriels étrangers la fourniture d’éléments « essentiels » et vitaux à une mission.

C’est le nouveau projet d’Airbus. Confectionner trois nouveaux modules pour construire le véhicule qui permettra théoriquement d’envoyer à nouveau des hommes sur la lune en 2024, puis vers Mars dans les prochaines décennies. Appelé Artemis, ce programme est initié par la NASA, mais aussi par l’Europe, qui y participe donc activement. Car c’est en Allemagne, à Brême, que l’on construit certains morceaux de cette fusée.

C’est la première fois que la NASA confie à des industriels étrangers la fourniture d’éléments « essentiels », vitaux à une mission. Ces modules sont des capsules blanches, en forme de cylindre, qui serviront en particulier à stocker les réserves d’eau et d’oxygène des astronautes. De cette partie dépend donc la survie des hommes à bord.

C’est avec ce véhicule spatial, baptisé Orion, que l’homme retournera sur la lune. Mais à la différence d’il y a 50 ans, les nouvelles technologies permettront de l’explorer différemment. Comme Thomas Pesquet, l’astronaute allemand Alexander Gerst fait partie des candidats sérieux pour s’y envoler. « Avec ce nouveau véhicule, on se prépare aussi à aller plus loin, sur Mars. On souhaite se servir de la lune comme base permanente, mais elle a aussi encore beaucoup de choses à nous apprendre sur notre propre passé et la façon dont la Terre s’est formée. Ce sera une mission complexe, c’est sûr, et cela demande beaucoup d’expérience. Mais j’ai appris qu’il ne fallait jamais sous-estimer un rêve ».