Lunel : pour sa 16ème édition, le Festival de Jazz frappe fort

En investissant les arènes Sanjuan, la manifestation passe dans une autre dimension.
Un festival qui s’annonce haut en couleurs…
A retrouver du 11 au 14 août prochain.

Le programme

Le festival “in”

À l’instar des précédentes années et avec toute l’expertise musicale du Labory jazz production les arènes recevront des « grosses têtes ».
Le dimanche 11 août Éric Luther et Daniel Huck (les régionaux de l’étape) et les brit’s boys de The Swing Entertainers.
Le groupe d’outre-Manche a un agenda des plus chargé avec « plus de deux cents dates à l’année » donc le festival est ravi de les recevoir !

Le lendemain, ce sera au tour de King Pleasure and the Biscuit boys.
Le mardi 13 août le Al Copley trio prendra la suite avant que le big band du caveau de La Huchette n’achève ce “in” le jeudi 14 août.
Sur la scène l’équipe du plus célèbres des clubs de jazz de l’Hexagone offrira notamment au public de plonger dans le film La La Land (pour lequel des scènes avaient été tournées dans le caveau parisien) avec, entre autres, Sax Gordon (pointure mondiale du genre) et Wendy Lee Taylor.

Le festival “off”

Les Caladons, toujours si les grosses pointures investissent les arènes, les organisateurs tiennent à conserver la place des Caladons comme seconde scène.
Cette année, le lieu prendra les atours « d’un petit village façon Nouvelle Orléans avec du jazz festif et très convivial, très péchu ».

Sont ainsi annoncés Back to New Orleans le 11 août, Dixie Froggies le 12 août, Rusty Stompers Quartet le 13 août et, enfin, Pocket Gombo le jeudi 14 août.
Ce dernier groupe déambulera des Caladons jusqu’aux arènes en espérant entraîner à sa suite les festivaliers avant l’ultime concert donné dans les arènes.


Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.