Paloma occupée : à la SMAC de Nîmes, les intermittents se battent pour faire entendre leurs voix

88 lieux de Culture occupés au 24 mars

C’est un mouvement qui a pris beaucoup d’ampleur en France en quelques semaines : l’occupation de lieux culturels par les intermittents et acteurs de ce secteur pour faire entendre leurs voix. A l’instar d’Alès et Montpellier, ils sont aussi présents à Nîmes, à la SMAC Paloma, occupant les lieux de jour comme de nuit, dormant sur place et se réunissant chaque jour pour dénoncer leur précarité avec la crise sanitaire. Quelles sont leurs revendications ? Comment s’organise la vie sur place et la mobilisation ? Eléments de réponse avec Alexandre Cussey de la FEMAG (fédération musiques actuelles du Gard) :

Les acteurs de cette mobilisation donnent rendez-vous à tous ceux/celles qui souhaiteraient les rencontrer pour discuter ou manifester leur soutien ce samedi 27 mars à Nîmes, 15h, place de la Calade. Une assemblée générale quotidienne se tient également du lundi au vendredi à Paloma à 12h30. Retrouvez-les aussi sur Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.