Une Autrichienne déchiquette un million d’euros avant de mourir

L’octogénaire a déchiqueté pour près d’un million d’euros

Tatie Danielle habitait en Autriche! Une octogénaire Autrichienne a méthodiquement déchiqueté pour près d’un million d’euros de billets de banque, avant de mourir.

Elle voulait léser ses héritiers

Le but de l’opération? Empêcher à ses héritiers de toucher les quelque 950.000 euros qui devaient leur revenir, d’après la justice autrichienne. Les coupures de 100 et 500 euros ont été retrouvées dans la maison de retraite dans laquelle cette dame était rentrée quelques jours auparavant.

À 85 ans, la dame a également détruit ses livrets d’épargne, d’après le parquet de Wiener Neustadt, qui n’a pas ouvert d’enquête: les faits « ne relevant pas d’une infraction pénale », ainsi que l’a indiqué à l’AFP le procureur Erich Habitzl.

Un coup d’épée dans l’eau

Mais il semblerait bien que l’octogénaire se soit donné du mal pour rien: la Banque Nationale Autrichienne a assuré dans les colonnes du journal Kurier, qu’elle était prête à remplacer les billets détruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.